Rencontres/Débats

14/09/2020

◼ Histoire du hip-hop
Sam. 10 Oct, Médiathèque Flora Tristan, Pierrefitte-sur-Seine

Vernissage Expo

Conférence sur l'histoire du hip-hop avec Florian Ledoux et Cédric Liano, auteurs de la BD "Break, une histoire du hip-hop". Exposition "Break, histoire du hip-hop", 30 planches tirées de la BD de Florian Ledoux et Cédric Liano, du 5 au 30 octobre à l'Espace Culturel Maurice Utrillo.

________

◼ Pour une reconnaissance des « Musiques d’ICI » : enjeu de diffusion et de production
Ven. 16 Oct, Élysée Montmartre, MaMA festival & convention, Paris 18e

Conférence : Visibilité des artistes musiques d'ICI

Nous observons dans nos régions une scène musicale en ébullition qui a su faire sa place à des répertoires et des traditions venues d’ailleurs, favorisant un renouveau des musiques locales et nous rappelant que la tradition est une invention permanente. L’appellation « Musiques d’ICI » englobe bien ce double mouvement et toute cette géographie des musiques de France. Comment rendre compte de la richesse de ces nouvelles expressions musicales ? Comment dépasser les catégories existantes et rendre à ces artistes leur juste place sur notre scène nationale ? Réservé aux accrédités du MaMA festival & convention.

________

◼ C'est ça la France !
Mar. 27 Oct, Cinéma Le Studio, Aubervilliers

Projection

La projection de portraits d'artistes issus de la série "Artistes de France", une série de Lucien Jean Baptiste et Pascal Blanchard précèdera une table ronde sur l’apport de l’immigration à la chanson française, et l’engagement des artistes de la chanson contre les discriminations.

Une rencontre animée par Naïma Yahi avec Bertrand Dicale, journaliste à France Info (sous réserve), l’historien Pascal Blanchard et la chanteuse Souad Massi (sous réserve).

Suivi du Karaoké "C'est ça la France" animé par Naima Yahi (voir Page ??).  
En partenariat avec l'ACHAC.

________

◼ Les « corps noirs » sur les scènes du spectacle vivant : la fin de l’invisibilité ?
Mer. 28 Oct, FGO-Barbara, Paris 18e

Tie and the love Process + Nyokö Bokbaë + Noir et Keus

Longtemps invisibilisés ou réduits au stéréotype, les « corps noirs » sur les scènes du spectacle vivant interrogent encore aujourd’hui nos représentations héritées des imaginaires esclavagistes et coloniaux. Rapport de domination, exotisme, exclusion sont aujourd’hui remis en question à la fois sur les scènes de théâtre, de danse ou de musique. À quand la fin de l’invisibilité ?

Une rencontre animée par Naïma Huber Yahi. Avec Nadia Yala Kisukidi, maîtresse de conférences en philosophie à l’université Paris VIII Saint-Denis, co-commissaire de la Biennale Yango 2 / Kinshasa 2021 ; Maboula Soumahoro, maîtresse de conférences à l’université de Tours et présidente de l’association Black History Month – et autrice de « Le triangle et l’hexagone : réflexion sur une identité noire » aux éditions La Découverte, 2020 ; Sandra Sainte Rose Fancine, chorégraphe de la Compagnie 100DRA SEINTROZ, créatrice de la fanfare chorégraphique afroféministe « 30 nuances de noir(es) » et danseuse de la troupe Difé Kako; Le groupe « Nyokö Bokbaë ».

Suivi du concert de T.I.E and The Love Process + Nyokö Bokbaë 

________

◼ La Caravane des quartiers
Dim. 1er Nov, Cinéma Le Studio, Aubervilliers

Ciné-Concert La Caravane des quartiers + Table ronde

L'exigence d’un meilleur accès à la culture et à la pratique artistique pour les habitants des quartiers populaires s’est incarnée au cours des années 1990 par l’initiative de la caravane des quartiers. Alliant une programmation diversifiée et un accès privilégié des habitants à la pratique artistique et culturelle, cette expérience hors du commun a été un atout pour le désenclavement des quartiers populaires. Quel avenir peut-on envisager pour ce type d’initiative après plusieurs décennies de rénovation urbaine ? Quels outils doit-on aujourd’hui mobiliser pour promouvoir la diversité culturelle en France mais aussi créer à nouveau les conditions d’un meilleur accès des habitants des quartiers à l’offre artistique et culturelle ?

Avec Mehdi Lallaoui, réalisateur et ancien directeur de la Caravane des quartiers ; Salah Amokrane, coordinateur de Tactikollectif, ancien directeur du festival « Ça bouge au Nord » partenaire de la caravane des quartiers ; Mina Kherfi, membre du collectif « ya d’la banlieue dans l’air » et membre de la Caravane des quartiers ; Samia Messaoudi, journaliste et membre de la caravane des quartiers.

Projection du film documentaire "La Caravane des quartiers, l’amour existe encore" de Mehdi Lallaoui. Rencontre animée par l'historienne Naïma Yahi puis, présentation du livre "Une histoire des banlieues françaises" par Erwan Ruty en introduction de la projection du film "La haine".

 ________

◼ Rencontre professionnelle autour du spectacle Jeune Public
Avec le réseau Ramdam
Ven. 3 Nov, Espace Jemmapes, Paris 10e
De 9h30 à 18h, sur réservation

RamDam, réseau national des professionnels du spectacle musique Jeune Public propose à tous les professionnels du spectacle jeune public un temps fort dédié à la confrontation des usages pour initier à de nouvelles 

Retour