mardi 25 novembre 2014 • 20h

Dirty Dozen Brass Band / Ceux Qui Marchent Debout pour prolonger la fête aux rythmes fiévreux de La Nouvelle-Orléans

NOUVELLE-ORLÉANS

Dirty Dozen Brass Band / Ceux Qui Marchent Debout (c) Michael Weintrob

Cela peut sembler difficile à croire mais il y a eu une époque où la musique des brass bands était passée de mode à La Nouvelle-Orléans. C'était au milieu des années 70, peu après le premier choc pétrolier. Dans une ambiance de crise larvée, le disco gagnait du terrain, poussant un à un les musiciens des fanfares à changer de métier. Certains, cependant, se sont obstinés. Dans leur local de répétition, les membres du Tornado Brass Band ont passé la majeure partie des années 1976 et 1977 à répéter, à défaut de jouer. Ces années n'ont pas été perdues pour autant : elles ont permis au groupe de tester de nouvelles formules, de nouveaux sons, de nouveaux rythmes. Lorsqu'elle est sortie de l'ombre pour jouer dans des clubs comme le Daryl's sous le nom de Dirty Dozen Brass Band, cette fanfare a provoqué une véritable révolution. Au-delà du jazz local, son répertoire incluait désormais le plus furieux des funk. L'approbation du public a été immédiate et, le bouche-à-oreille aidant, toute la ville a repris le chemin des clubs. D'autres brass bands, bien sûr, ont suivi le mouvement mais, près de 40 ans plus tard, le Dirty Dozen Brass Band reste la plus remuante des institutions, celle qui a réinventé la musique populaire de La Nouvelle-Orléans. A coup sûr, les fanfarons français de Ceux Qui Marchent Debout lui en savent gré…

Soirée en coproduction avec Avanti Music.

Retour

En première partie

Ceux qui Marchent Debout

FRANCE / FANFARE FUNK

Ceux qui Marchent Debout (c) Marion Dubier Clark

Sur scène Ceux Qui Marchent Debout nous baladent entre jazz, ska, techno, rock-steady, tout en restant définitivement dans un groove funky.  Une dernière soirée explosive !

Retour