samedi 10 octobre 2015 • 20h30
Magic Mirrors (Espace Fraternité) Aubervilliers 2 rue du Docteur Troncin 0148363402

Rejoindre sur Facebook

Créations 2015

OUVERTURE DU FESTIVAL (2/2) Les Andalousies : du Bosphore à Gibraltar

Musiques tsigane & flamenco

 OUVERTURE DU FESTIVAL (2/2) Les Andalousies : du Bosphore à Gibraltar (c) Studio Delaunay et Amin Khelghat

Plus de frontières, juste une mer. Deux femmes, deux rives de la méditerranée. Deux femmes qui se regardent dans le miroir de l’autre. L’une au soleil levant et l’autre au soleil couchant. Accompagnées  de six musiciens elles évoquent la longue route des gitans. Venus du nord ouest de l’Inde (le Rajasthan), les gitans vont emprunter deux routes, celle du nord qui passe par l’Europe de l’Est et la France, et celle du sud qui passe par la Mésopotamie et le Maghreb.

Le Bosphore est géographiquement au carrefour de ces 2 routes  qui se rejoignent sur la terre d’Andalousie et s’ouvrent sur  Gibraltar. Ces deux détroits qui initient et terminent les deux routes gitanes apportent tous les sédiments de la culture andalouse, héritière des trois cultures juives, chrétiennes et musulmanes, et donc métissée par essence.  Nuria Rovira Salat et Karine Gonzalez, elles –mêmes exilées de souche, l’une catalane danseuse tsigane, orientale et chanteuse, l’autre française d’origine espagnole danseuse de flamenco et de danse iranienne posent la question des identités culturelles. « Gadji », « Payas » mais néanmoins Voyageuses, Danseuses et Musiciennes Vagabondes elles se sont créé leur Andalousie tout au long de leur parcours artistiques. Il n’est pas loin l’esprit de Zyriab, cet artiste de génie d’origine kurde venu s’installer à Cordoue au 9ème siècle, auquel Paco de Lucia, autre génie d’Algesiras , dédiera un disque mythique.

De Gibraltar au Bosphore : les Andalousies…

* Avec aussi : Stéphane Zubanu Diarra (contrebasse), Adrian Iordan (accordéon), Laurent Clouet (clarinette), Cédric Diot (percussions, bouzouki .. ), Alberto Garcìa (chant), Luis Davila Oria (guitare)  

Action financée par la Région Ile-de-France 

Places assises limitées

Retrouvez Nuria Rovira Salat en Interview

Retrouvez Karine Gonzalez en Interview

Retour