samedi 22 octobre 2016 • 20h30
L'Embarcadère Aubervilliers 5 rue Edouard Poisson 01 48 36 34 02

Rejoindre sur Facebook

Katia Guerreiro

Fado

Katia Guerreiro (c) Pedro Ferreira

« L’origine du fado », explique Katia Guerreiro, « c’est l’âme du peuple, l’envie d’exprimer des émotions et des sentiments vraiment intimes. La mer change tout pour un peuple qui part à travers les océans chercher une vie meilleure. Lorsqu’un pêcheur part, il ne sait pas s’il reviendra, s’il retrouvera sa famille. Cela crée une douleur, partagée avec les femmes qui restent au port. La mer a cette poésie terrible. Je crois que toute mon inspiration vient d’elle ». Elle le reconnaît elle-même : la représentante de la nouvelle vague lisboète a quelque chose d’océanique. Elevée aux Açores, elle a conservé de ces îles au large de tout un sens très sûr du tragique et une façon de faire lever et déferler les émotions, comme des rouleaux qui claqueraient l’une après l’autre sur la jetée. De la mer, elle a également l’énergie inextinguible. Enchaîner une journée de travail sous sa blouse d’ophtalmologue et un tour de chant ne l’effraie pas. Du grand large, elle a également appris qu’il y a toujours une terre au-delà de l’horizon. En bon capitaine, elle mène le public vers un nouveau monde, un lumineux monde intérieur qu’il n’aborde qu’au terme d’une troublante et enivrante traversée des âmes. Au moment du salut, il l’applaudit comme on applaudit un pilote d’avion, heureux d’être arrivé en si bon port.

Katia Guerreiro – chant
Joao Veiga - guitare classique
Luis Guerreiro - guitare portugaise
Pedro Castro – guitare portugaise
Francisco Garspar - guitare basse

* Tasca Portugaise (taverne traditionnelle) dans le hall avant le concert.

Retrouvez l'interview de Katia Guerreiro ICI

Retour