vendredi 4 novembre 2016 • 20h30
Salle Pablo Neruda Bobigny 31 avenue du Président Salvador Allende 01 48 96 25 75

Mugar / 93 Super Raï Band

 

Retour

Mugar

Celto-berbère

Mugar (c) Droits réservés

La flûte est l'un des premiers instruments de l'humanité. Avant elle, nos ancêtres avaient très certainement joué avec leur voix et probablement été tentés par les percussions corporelles. Mais il ne reste aucune trace de ces premières expérimentations, alors que des archéologues ont retrouvé dans le sud-ouest de l'Allemagne une flûte en os de vautour datée de 35 000 ans, l'époque où l'homo sapiens arrivait en Europe, en provenance du Moyen-Orient. Depuis, la flûte a essaimé sur tous les continents. Elle sert de trait d’union aux trois musiciens qui ont imaginé Mugar : Youenn le Berre, un Brestois qui a fondé le groupe de folk celtique Gwendal au début des années 70, Michel Sikiotakis, qui, dix ans plus tard, a créé Taxi Mauve, l’une des meilleures formations de musique irlandaise de l’hexagone, et l’Algérois Nasredine Dalil, musicien mais aussi chef d’orchestre, notamment directeur musical du spectacle Barbès Café au Cabaret Sauvage. Leurs flûtes – un pluriel est nécessaire : ils manient la flûte traversière, la flûte irlandaise, le biniou, la bombarde, la ghaita, … – se croisent et s’unissent. Très vite, l’ouïe se brouille autant que la vue. Dans un même mouvement, les trois mages font apparaître un petit port de pêche en plein désert ou des dolmens sur les hauteurs de la Kabylie. Propulsé par de pressantes percussions, leur appel à la danse est également l’une des plus amicales invitations au dialogue de ce début de siècle.

* Performance et restitution des ateliers de danse berbère animés par Fasia Kati en ouverture de soirée.
* Restitution des ateliers animés par Nasredine Dalil auprès des élèves du Conservatoire de Bobigny.

Retour

Première partie

93 Super Raï Band

Fanfare Raï

93 Super Raï Band (c) Camille Millerand

Sous la houlette des trois leaders de Fanfaraï, le 93 Super Raï Band réunit depuis 9 ans une quinzaine de musiciens amateurs passionnés par le répertoire des musiques populaires d’Algérie : chaâbi, raï, chanson-folk kabyle, le tout remixé à la sauce fanfare funk-latino !  Avec le soutien de la Mission des Enseignements Artistiques et pratiques en Amateurs du Département 93, Mission des Enseignements Artistiques et pratiques en Amateurs de la Ville de Paris et de la Ville d’Aubervilliers.

Retour