dimanche 8 novembre 2020 • 17h
Le Pôle Musical d'Orgemont Epinay-sur-Seine 1 rue de la Tête Saint-Médard 01 48 41 41 40

Rejoindre sur Facebook

[ Reporté ] Arat Kilo + 1re partie Exilians Extended

[ Reporté ] Arat Kilo + 1re partie Exilians Extended © Pierrick Guidou

Tarif plein : 10€ - Tarif groupe : 8€ - Tarif réduit : 6€

Ouverture des portes et de la billetterie : 16h30
Début des concerts : 17h

_____

C’est un Français, l’infiniment curieux Francis Falceto, qui a suscité au milieu des années 90 un engouement mondial pour la musique éthiopienne, en rééditant les merveilles enregistrées 20 ou 30 ans avant par Mahmoud Ahmed ou Mulatu Astatke. L’éthio-jazz est alors devenu une sorte de genre national dans l’hexagone, pratiqué avec zèle par des dizaines de groupes. Parmi eux, Arat Kilo fait figure de chef de file, surtout depuis la parution de Visions of Selam, album magistral enregistré en compagnie de la chanteuse malienne Mamani Keita et du rapper de Boston Mike Ladd. Les six Parisiens y démontrent une telle connaissance des rouages de la musique éthiopienne qu’ils peuvent désormais la combiner à la soul, à l’afrobeat ou aux traditions mandingues sans se perdre, prolongeant ainsi la démarche des pionniers de l’éthio-jazz, eux aussi en quête constante de nouveaux horizons. Transportée de scène en scène depuis deux ans, leur portion d’Afrique reconnectée aux Amériques réconcilie amateurs de hip hop, de jazz et de musiques africaines, tous enfin unis par le groove multicolore et turbulent d’un groupe d’avenir.

Retour

1re partie : Exilians Extended

1re partie : Exilians Extended © Pierre Gondard

Quelque part entre les Avengers et les X-Men, les Exillians sont des super-héros à leur façon. Leurs super-pouvoirs leur viennent de leur double – parfois même triple – culture. Rappeur venu de Boston, Mike Ladd vit depuis longtemps en France. Egalement francilienne, la chanteuse Ngnima Sarr, alias Tie, s’exprime en wolof, sérère, français et anglais. Enfant de Birmingham, grande ville industrielle du centre de l’Angleterre, Juice Aleem est né d’une mère jamaïcaine et d’un père trinidadien. Les dons de ces trois mutants errants leur permettent de voir au-delà des réalités immédiates, de naviguer à travers les sociétés et de prodiguer – en s’inspirant des premiers trafiquants de rythmes, les marins – une musique afro-futuriste qui ouvre au public les portes de nouvelles dimensions. A l’issue de leur concert, même Superman vous paraîtra bien pale…

Pour ce projet produit par Banlieues Bleues et présenté dans le cadre de Villes des Musiques du Monde en première partie du groupe Arat Kilo (avec Mamani Keita et le même Mike Ladd), ils la joueront extended pour une création collaborative avec des jeunes d’Épinay-sur-Seine, suite à plusieurs semaines d’ateliers en commun.

 

En partenariat avec le festival Banlieues Bleues. 

Retour

COVID-19

L’accueil des spectateurs se fera selon une organisation particulière, dans le respect des mesures sanitaires et en application des règles en vigueur :

- Le port du masque sera obligatoire, 
- Respect des distanciations physiques,

- À l'entrée de chaque salle de spectacle, mise à disposition de gel hydroalcoolique.

Ces informations sont susceptibles d'être modifiées en fonction de l'évolution du contexte sanitaire.