samedi 27 octobre 2018 • 20h30
L'Embarcadère Aubervilliers 5 rue Edouard Poisson 01 48 36 34 02

Rejoindre sur Facebook

Malavoi / 1ère partie Tricia Evy

[Martinique] Classique Antillais

Malavoi / 1ère partie Tricia Evy (c) DR

Seul Malavoi joue du Malavoi. Contrairement à Kassav', l'autre grand groupe antillais de la fin du vingtième siècle, la formation de Fort-de-France était dès le départ trop unique pour être imitée. Son aventure a commencé à la fin des années 50, dans le quartier des Terres-Sainville, autour d'Emmanuel « Mano » Césaire. Le jeune homme étudiait le violon à l’école de musique classique mais, avec quelques camarades, il se passionnait également pour les biguines et mazurkas de l'île, ainsi que pour les airs venus de Cuba. Mano et ses amis ont vite adopté les motifs rythmiques de l'Orquesta Aragón, qu'ils jouaient au violon, convié un flûtiste et un pianiste puis écrit un nouveau répertoire, ancré dans la langue et les rythmes locaux. Lorsqu’ils ont voulu enregistrer leur premier album, en 1969, les musiciens étaient déjà si nombreux qu'ils étouffaient dans le petit studio qui les accueillaient. Cette taille quasiment symphonique – due à un respect si profond des musiques de danse qu’à leurs yeux, elles méritent d’être traitées avec le soin habituellement porté à la musique classique – est restée leur marque de fabrique. Sur toutes les scènes où ils sont invités, ils sont toujours au moins une douzaine à conjuguer swing et majesté. Un jour, avec le temps, Malavoi disparaîtra, sans laisser d’héritier. Mieux vaut l’avoir vu avant…

Retour

• 20h30

Tricia Evy

[Guadeloupe] Jazz

Tricia Evy (c) Eric Marcel

Pianistes, bassistes, batteurs... Le jazz antillais ne manque pas de talents, seulement d'une grande voix qui saura attirer la lumière sur ses compagnons de jeu. Avec sa technique admirable, sa façon de passer d'un doux murmure à un scat retentissant et son sens du spectacle, Tricia Evy est peut-être la jeune chanteuse qui éveillera enfin l’intérêt général. Ses admirateurs se trouvent déjà partout, jusqu'en Australie. Serez-vous les prochains à succomber ?

Retour