vendredi 12 octobre 2018 • 20h30
Théâtre Equestre Zingaro Aubervilliers 176 Avenue Jean Jaurès 01 48 39 18 03

Rejoindre sur Facebook

Ouverture - Cap sur l'île de la Réunion ! Avec Jean-Didier Hoareau, Séksion Maloya, Dédé Saint-Prix, Roger Raspail, Emile Omar

Île de la Réunion

Ouverture - Cap sur l'île de la Réunion ! (c) willy vainqueur

Cap sur l'île de la Réunion !

A Sartrouville, en banlieue ouest, le maloya résonnait dans sa cage d'escalier chaque fois que son oncle, Danyèl Waro, rendait visite à sa famille. Malgré ou grâce à la distance, Jean-Didier Hoareau a conservé un lien indéfectible avec les rythmes de la Réunion et ceux qui les pratiquent. Toujours très bien entouré, jamais rassasié de rencontres, il accueille ce soir une pléiade d’invités et évoque notamment l'esprit du kabar, le culte réunionnais des ancêtres, avec le tambourinaire guadeloupéen Roger Raspail et le chanteur martiniquais Dédé Saint Prix. Le maloya sert ainsi de trait d’union entre l’océan Indien et les Caraïbes, avant que le « grand mix » d’Emile Omar, l’un des programmateurs de Radio Nova, ne vienne tisser des liens vers d’autres îles encore.

 

Marché des îles

Vendredi - à partir de 18h au Théâtre Equestre Zingaro

Paris grandit. Villes des Musiques du Monde aussi. Les travaux aux abords de l'ancien Fort d'Aubervilliers, qui devraient accueillir dès 2025 un éco-quartier et l'une des gares du Grand Paris Express, amènent l'association à déménager. Longtemps installée dans des préfabriqués, elle devrait prochainement occuper un bâtiment plus propice à la création, à deux pas du Théâtre Zingaro. En attendant, c'est chez son futur voisin qu'elle entame le festival. Une ouverture en deux temps, qui prend d’abord la forme d’un marché des îles animé par les associations du territoire. Gastronomie, littérature, musique, c’est toute la richesse culturelle des sociétés insulaires qui va éclater aux yeux, dans les oreilles et dans les palais des grands. Les petits, quant à eux, se réjouiront des nombreuses animations qui leur seront dédiées. Que la fête commence !

Retour