vendredi 3 novembre 2017 • 20h30
L'Embarcadère Aubervilliers 5 rue Edouard Poisson 01 48 36 34 02

Rejoindre sur Facebook

Orchestra Baobab / 1ère partie Aimelia Lias

[Sénégal] Afro-cubain

Orchestra Baobab / 1ère partie Aimelia Lias

Son nom vient d'une élégante discothèque de Dakar où l'orchestre faisait tournoyer les couples jusqu'à l'aube dans les années 70. Mais l'indestructible baobab est également le parfait symbole de cette formation qui a traversé plus d'un demi-siècle sans perdre de sa verve. Elle revient justement avec un nouvel album, dédié à un chanteur décédé l'année dernière, et une nouvelle cargaison de tourneries afro-cubaines d'une exquise suavité. Il paraît que certains baobabs peuvent vivre 2 000 ans. Rien ne dit que celui-ci n'aura pas la même longévité..

Retour

Aimelia-Lias

Aimelia Lias

[République Démocratique du Congo] Rumba congolaise

Aimelia Lias Aimelia Lias

Longtemps, la musique congolaise a été la seule capable de faire danser toute l'Afrique. Malheureusement pour elle, des concurrents sont apparus en Côte d'Ivoire ou au Nigeria depuis le début du siècle. Cela ne l'empêche pas de rester profondément populaire au sein de la diaspora. Ainsi, Aimelia Lias a déjà chanté au Zénith et au Palais Omnisport de Bercy avec ses groupes précédents, à l'époque où il effectuait des passages remarqués au sein de deux des branches de Wenge Musica, l'une des formations les plus appréciées de l'Afrique Centrale, aujourd'hui divisée. Pour relancer sa carrière solo, Aimelia Lias dispose d'une arme de séduction massive  : une voix de tête digne du regretté Papa Wemba. Mais il détient aussi une parfaite connaissance des recettes du ndombolo, l'actuelle variété congolaise : un rythme implacablement engageant, quelques harmonies vocales sauvages, d'élégantes giclées de guitare et une savante alternance de ralentis et d'accélérations. Suivez le guide, il vous fera danser...

Retour