Manifesto

La petite histoire

L’aventure voit le jour en en 1997 à Aubervilliers avec la création du festival Auber’ville des Musiques du Monde dans une ambition culturelle de projet d’éducation populaire. Dès le départ, la richesse culturelle, les expressions artistiques multiples présentes sur le territoire en est le fer de lance.

Rejoint en 2000/2001 par la Ville de La Courneuve et d’Epinay-sur-Seine puis par d’autres villes, le festival ouvre son champ d’actions & sa portée géographique pour devenir Villes des Musiques du Monde, accueillant la richesse de nombreux lieux, sensibles et actifs dans la mise en place d’une programmation, reflet de l’énergie artistique foisonnante de nos Villes-Monde. Le projet se structure en association en 2003 pour créer un réseau présent sur le département de la Seine-Saint-Denis et plus largement à l’échelle d’un Grand Paris.

Une programmation entre tradition et modernité

La programmation vise à favoriser les rencontres et les croisements entre traditions authentiques et remises en jeu contemporaines et urbaines, à réunir des artistes confirmés et en devenir, amateurs et professionnels, dans un dispositif s’appuyant sur les dynamiques de nos villes.

Les musiques du monde sont le reflet d’une diversité vivante et ne peuvent, de ce fait, être réduite à un simple genre musicale, aux contours bien définis. Ce sont des musiques en perpétuel mouvement.
Elles ont la capacité d’être ouvertes à d’autres esthétiques, prêtes à l’hybridation. Elles se nourrissent de tout apport nouveau, se régénèrent au contact d’autres approches musicales, la rencontre est continuelle, donnant lieu à des créations multiples.

Les Musiques d'Ici à l'honneur

Depuis quelques années nous avons développé la notion Musiques d’ICI.
Musiques venues d’ailleurs qui se jouent d’ici avec des artistes issus des multiples diasporas qui réinventent aux côtés d’autres musiciens des 4 coins du pays les musiques d’aujourd’hui. Nos musiques d’ici englobent aussi les musiques traditionnelles qui se renouvellent en région. Elles sont le reflet d’une heureuse vitalité musicale à l’image de notre société et des musiques d’aujourd’hui.

Le réseau

Dès son origine, Villes des Musiques du Monde a été pensé et mis en œuvre dans une perspective globale d’intervention sur le terrain artistique, culturel, pédagogique, éducatif voire sociale, favorisant ainsi la coopération entre des structures de différentes natures : culturelles, jeunesse et associatives etc.

Villes des Musiques du Monde, c’est un réseau de près de 25 villes partenaires qui participent au projet à travers des liens de programmation et d’actions artistiques autour des musiques de nos mondes.

La coopération permet de créer une chaine de valeurs et une économie d’échelle dans la production du festival et d’animer un réseau pragmatique de partenaires au service de la filière.