dimanche 1 novembre 2020 • 16H
Cinéma Le Studio Aubervilliers 2 Rue Edouard Poisson 09 61 21 68 25
Entrée
libre

Rejoindre sur Facebook

[ Reporté ] Projection de "La Caravane des quartiers" + débat + Mouss & Hakim

[ Reporté ] Projection de "La Caravane des quartiers" + débat + Mouss & Hakim

Entrée libre - Réservations du concert, projection & débat auprès du cinéma Le Studio (09 61 21 68 25 ou lestudio.billetterie@gmail.com) 

◾16h : Acoustiques Origines Contrôlées de Mouss & Hakim [Concert]
« Quand on a fait le projet « Origines contrôlées », il ne s’agissait pas de faire un encyclopédie de la musique algérienne, on voulait seulement reprendre les chansons préférées de notre père » avoue Mouss au téléphone. Après d’immenses succès au sein de Zebda (Tomber la chemiseJe crois que ça va pas être possible...), puis avec les Motivés (leur reprise triomphale du Chant des partisans), les deux frères Amokrane se sont donc lancés dans une aventure a priori bien peu commerciale : réinterpréter les chansons qui ont accompagné l’immigration algérienne. Leur énergie est telle, leur désir de partage si communicatif, que la tournée qui a suivi a malgré tout eu un retentissement peu commun, leur ouvrant les portes de grands salles. Paradoxalement, quelque chose leur manquait au milieu de ces foules en liesse : l’intimité. En réduisant le nombre de musiciens pour cette version à demi acoustique, en choisissant des espaces d’une taille plus humaine, ils se rapprochent de leur public et, dans le même élan, de leur source d’inspiration. L’identité collective se construit parfois dans les stades, c’est vrai, mais c’est toujours dans les petites salles municipales qu’elle connecte le plus chaleureusement, le plus durablement les uns aux autres.

 ◾17h : Projection La Caravane des quartiers, l’amour existe encore [Documentaire]
Un film-documentaire de Mehdi Lallaoui
De 1992 à 2002, le festival itinérant « Caravane des quartiers » sillonne les quartiers populaires de France. Concerts, spectacles de rue, animations, cirque, graffiti… tous les moyens sont bons pour divertir le public de 7 à 77 ans. De l’amitié des caravaniers aux problématiques de financement du festival, Caravane des quartiers, l'amour existe encore est aussi est aussi l’histoire de la rencontre entre des artistes et des habitants des cités qui n’ont pas accès aux spectacles des centres villes. Tous sont surpris de la solidarité de ce monde urbain souvent délaissé. Le film est traversé par cette énergie puissante, cet espoir essentiel. A l’heure où le vivre ensemble est fragilisé, il nous rappelle qu’une étincelle suffit pour faire repartir les flammes du partage et de la rencontre où on ne les attend pas.

18h : Débat
Les exigences d’un meilleur accès à la culture et à la pratique artistique pour les habitants des quartiers populaires s’est incarnée au cours des années 1990 par l’initiative de la caravane des quartiers, portée dans toute la France à la suite des mobilisations sociales pour plus d’égalité la décennie précédente. Alliant une programmation diversifiée et un accès privilégié des habitants à la pratique artistique et culturelle, cette expérience hors du commum a été un atout pour le désenclavement des quartiers populaires. Quel avenir peut-on envisager pour ce type d’initiative après plusieurs décennies de rénovation urbaine ? Quels outils doit-on aujourd’hui mobiliser pour promouvoir la diversité culturelle en France mais aussi créer à nouveau les conditions d’un meilleur accès des habitants des quartiers à l’offre artistique et culturelle ? 

Rencontre animée par l’historienne Naïma Yahi avec :
• Mehdi Lallaoui réalisateur et ancien directeur de la Caravane des quartiers
• Salah Amokrane, coordinateur de Tactikollectif, ancien directeur du festival « Ca bouge au Nord » partenaire de la caravane des quartiers
• Mina Kherfi, membre du collectif « ya d’la banlieue dans l’air » et membre de la Caravane des quartiers
• Samia Messaoudi, journaliste et membre de la caravane des quartiers

 

Retour

COVID-19

[ Réservez vos places à l'avance, les jauges sont très limitées ]

L’accueil des spectateurs se fera selon une organisation particulière, dans le respect des mesures sanitaires et en application des règles en vigueur :

- Le port du masque sera obligatoire, 
- Respect des distanciations physiques,

- À l'entrée de chaque salle de spectacle, mise à disposition de gel hydroalcoolique.

Ces informations sont susceptibles d'être modifiées en fonction de l'évolution du contexte sanitaire.